Félix Servais: Le Duc de Saint-Firmont

Rééditée dans la collection « Lëtzebuerger Bibliothéik » par Ludivine Jehin

cover_felix_servaisEn 1906, Félix Servais (1873-1916), dandy-dramaturge, auteur-acteur, magistrat-marginal, publie Le Duc de Saint-Firmont, pièce en vers qui condense l’attitude existentielle et esthétique d’un être qui clame son droit à l’excentricité. À la fois classique et inattendue, elle reflète surtout les contradictions d’un homme qui rêvait de faste, de lumière et de reconnaissance, et qui finit exilé, démuni et oublié.

Rééditée dans la collection « Lëtzebuerger Bibliothéik » par Ludivine Jehin, cette pièce est une œuvre déroutante dans laquelle Servais, sous prétexte de relater, en vers, l’histoire d’un mariage arrangé, met en scène un protagoniste éclatant et éclaté, Arnould de Saint-Firmont, qui est pétri des ambiguïtés d’un auteur voué à un destin tragique.

  • Mis à jour le 18-10-2016